Les Millésimes Alsace

Année 1991

Bonne année

Le climat

Ce printemps, le vignoble d'Alsace a échappé au gel qui a dévasté une bonne partie des autres régions viticoles françaises. Après le magnifique été qui a rapidement compensé une floraison légèrement tardive, nombreux étaient les vignerons qui pensaient légitimement que le présent millésime allait égaler les 3 précédents, restés fameux dans toutes les mémoires.
Mais les mauvaises conditions météorologiques qui se sont installées durant une grande partie de la récolte a compliqué les choses.
Fort heureusement la maturation des raisins s'était effectuée dans d'excellentes conditions dans les semaines précédant les vendanges.


Les vendanges

Leur ouverture officielle été proclamée pour le 25 septembre pour les raisins de l'appellation Crémant d'Alsace et le 9 octobre pour les appellations Alsace et Alsace Grand Cru.
Le volume de récolte qui était annoncé supérieur à la moyenne avant les vendanges, a souffert du médiocre état sanitaire des raisins consécutif aux intempéries de fin septembre, début octobre et s'est singulièrement rétréci en particulier dans les cépages Riesling et Pinot Blanc. Il se situe en fait près de 1 100 000 hectolitres, soit exactement la moyenne de ces dernières années aussi bien dans l'AOC Alsace que dans les appellations Alsace Grand Cru et Crémant d'Alsace. En revanche très peu de vendanges tardives et de sélection de grains nobles auront été récoltées cette année.

Les vins

L'acidité des moûts est normale et en bon équilibre avec les sucres, ce qui laisse présager des vins frais et fruités, plus légers et plus secs que ces trois dernières années qui nous avaient habitués à des vins plus corsés et dimensionnés destinés à la garde.
Il semblerait que le millésime 1991 marque un retour vers des vins d'Alsace plus gouleyants, à boire plus jeunes et sans doute aussi plus typiques de leurs appellations.

Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace
Décembre 1991

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :