Les Millésimes Alsace

Année 1993

Bonne année

Des acidités mures

Le climat

La maturation des raisins présentait une avance exceptionnelle faisant logiquement suite à une remarquable précocité du débourrement puis de la floraison. La pleine-fleur autour du 10 juin par un temps superbe, puis des conditions atmosphériques des plus favorables en cours de saison avec beaucoup de soleil, des températures élevées et des pluies parfaitement réparties, laissaient augurer un millésime de grande qualité.

Les vendanges

Au vu de ces très bonnes conditions, la maturation des raisins présentait une avance exceptionnelle et à la mi-septembre c'est effectivement une récolte de belle richesse en sucres et bien équilibrée que les producteurs alsaciens pouvaient commencer à récolter.
 

Les vendanges ont de ce fait été particulièrement précoces en Alsace avec une ouverture officielle :

  • pour l'appellation Crémant d'Alsace : le lundi 13 septembre ;
  • pour les appellations Alsace et Alsace Grand Cru ;
  • le jeudi 23 septembre dans les cépages Sylvaner, Muscat, Pinot Blanc et Noir ;
  • le lundi 27 septembre dans les cépages Riesling, Gewurztraminer et Tokay Pinot Gris.

Mais le temps pluvieux qui s'est installé à ce moment-là est venu jouer les trouble-fêtes en perturbant les vendanges, ne permettant pas au millésime d'atteindre les sommets que chacun était objectivement en droit d'espérer.

Au niveau des quantités et compte tenu des dégâts de grêle importants dans plusieurs secteurs du vignoble notamment au Nord et au Sud – 4 000 hectares touchés – c'est un volume proche de 1 100 000 hl qui a été récolté cette année, soit un niveau égal à la moyenne des 5 dernières années.

Les vins

Une belle qualité est malgré tout au rendez-vous notamment pour les Pinot, avec une excellente constitution et un bon équilibre acidité-alcool. Les vins d'Alsace 1993 sont tout à fait dans la lignée des deux millésimes précédents – 1991 et 1992 – caractérisés par une grande typicité dans les différents cépages.

Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace
Janvier 1994

Notes de dégustation

Grand Cru Hengst Gewurztraminer 1993 – Josmeyer

La robe est de nuance or clair, peu évoluée. Le nez est fumé, épicé, avec des notes de cumin, de girofle, et une pointe de fruits exotiques qui apparaît à l'aération. La bouche est sèche en attaque, ample et profonde, serrée avec une pointe beurrée, finissant légèrement tannique. Un beau vin à maturité, dans un style qui rappelle celui des années 60 (seulement 7 g/l de sucre résiduel dernière dégustation février 2011).

Grand Cru Rangen Pinot Gris Sélection de Grains Nobles 1993 - Zind-Humbrecht

La robe est proche de celle d’un cognac, depuis les premiers jours, par l’effet de la coloration du jus par la peau des baies. Le nez est parfumé, complexe et se dévoilant par palier, avec des notes de raisin rôti, de noisette, de miel et de fumée. La bouche est fine, liquoreuse, parfumée avec des notes fumées et légèrement iodées. La précision du vin est remarquable, et la forte minéralité tranche dans la rondeur du milieu de bouche pour donner une certaine amertume. Si les amateurs de vin doux trouveront la cuvée sauvage et peu propice à accompagner un dessert, les adorateurs du Grand Cru Rangen apprécieront un vin remarquable qui démontre que le terroir peut aussi se révéler sur des vins liquoreux. (13.2% d’alcool, 85g/l de sucre résiduel. Dernière dégustation janvier 2005).

Un millésime qui avait très bien commencé, dans dont les vendanges ont été perturbées par la pluie, accélérant la récolte des raisins les plus fragiles. Avec une bonne maturité de leur acidité, les Rieslings de bons terroirs évoluent très bien et de manière très homogène, à l’instar de ceux du millésime 1999. On se régale également encore aujourd’hui des meilleurs Gewurztraminers, au moelleux discret et au caractère épicé important, permettant de beaux accords à table.

Thierry Meyer
Formateur, L’Œnothèque Alsace, 2016

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :