Les Millésimes Alsace

Année 1999

Bonne année

Un millésime satisfaisant en qualité et quantité

Le climat

Les conditions météorologiques de l'hiver et du printemps ont été globalement bonnes, malgré des pluies assez soutenues. Le débourrement s'est déroulé autour du 13 avril, la floraison vers le 17 juin et la véraison vers le 16 août. Le cycle végétatif de la vigne n'a pas rencontré de problème particulier même si l'on a fréquemment enregistré des attaques de mildiou qui ont pu être facilement contrôlées par les traitements classiques.

Juste avant le début de la récolte, le vignoble a bénéficié d'une très belle période de trois semaines d'ensoleillement intense avec des températures élevées, ce qui a permis aux raisins de parfaire leur maturité.

Cette année restera dans les annales comme étant celle de l'entrée en vigueur de nouvelles règles de production de l'AOC Alsace. En effet, dans un souci d'accroissement de la qualité des vins, les producteurs ont décidé de définir des rendements plafonds par cépage et non plus à la seule échelle globale de l'exploitation. Cette maîtrise des rendements a été une des clés de la réussite du millésime.

Les vendanges

Si l'état sanitaire des raisins était bon, la maturité présentait quant à elle plus de disparités selon les cépages et les secteurs.

Les vendanges ont débuté :

  • le 20 septembre pour l'appellation Crémant d'Alsace
  • le 4 octobre pour l'appellation Alsace
  • le 7 octobre pour l'appellation Alsace Grand Cru
  • le 18 octobre pour les mentions Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles

La météo capricieuse du mois d'octobre a fait place à une belle arrière-saison qui a permis aux vignerons de récolter plus de 21 000 hl en Vendanges Tardives et en Sélections de Grains Nobles.

Le volume global de récolte se situe à 1 228 000 hl, en augmentation de 1,4 % par rapport à l’année dernière. Continuant sur sa lancée, la production de Crémant d'Alsace a battu un nouveau record, encouragée par des perspectives de forte croissance des ventes.

Les vins

Ce millésime a particulièrement réussi au Sylvaner. Les Pinot Blanc ont permis l’élaboration de très beaux Crémants d’Alsace. Dans les Grands Crus, les Riesling reflètent particulièrement bien le terroir. Les Muscat, Pinots Gris et Gewurztraminer sont souvent très aromatiques et typiques de leur cépage. Les Pinot Noir sont charpentés et très colorés.

Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace
Mars 2000

Notes de dégustation

Pinot Noir « Rouge d’Alsace » Réserve 1999 - Léon Beyer

Le nez est ouvert, intense, épicé avec une note fumée. La bouche est dense, acidulée et fraîche, avec des tanins présents qui prennent une légère patine. Un style légèrement austère au fruité discret, mais qui possède une capacité de garde importante et se déguste parfaitement à plus de quinze ans d’âge. (Dernière dégustation mars 2015)

Riesling Cuvée Ernest Sélection de Grains Nobles 1999 – Domaines Schlumberger

Avec seulement 800 bouteilles produites à partir de raisins du Kitterlé, c’est une cuvée rare du domaine car les précédentes avaient été produites seulement en 1945 et 1971, et la suivante à nouveau en 2007 et 2009 ! Le nez est rôti, minéral et complexe avec des notes d’agrume confit et de miel. En bouche le terroir domine complètement le sucre au point qu’on a une impression de vin riche sans moelleux excessif. Pourtant, il s’agit bien de tension entre les arômes de citron confit, la liqueur très fine (90g/l de sucre résiduel) et l’acidité discrète qui soutient l’ensemble. Un vin équilibré, taillé pour la grande garde. (Dernière dégustation décembre 2013)

Millésime méconnu qui a certainement été éclipsé par le célèbre 2000. L’hétérogénéité de la maturité des raisins a produit des cuvées très variables, à boire très rapidement pour certaines, ou à encaver pour d’autres. Quinze années plus tard, le millésime est devenu un grand classique pour les Riesling de grands terroirs, mais aussi pour les meilleurs Pinot Noir et Gewurztraminer. Les quelques Vendanges Tardives et surtout Sélections de Grains Nobles produites cette année-là montrent un potentiel de garde tout à fait remarquable.

Thierry MEYER
Formateur, L’Œnothèque Alsace, 2016

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :