Les Millésimes Alsace

Année 2002

Bonne année

Après les incertitudes de la récolte, la satisfaction d'un bon millésime

Le climat

Contrairement à l'hiver précédent, l’hiver 2001/2002 a été assez rigoureux, les sols restant gelés durant tout le mois de janvier. Du fait de l'enchaînement de périodes tantôt ensoleillées et tantôt pluvieuses au cours du printemps, le cycle végétatif a démarré assez lentement. Après un débourrement régulier en avril, la vigne a poursuivi normalement sa croissance. La floraison très groupée et homogène sur l’ensemble du vignoble, grâce à des températures favorables au mois de juin, a entraîné une évidente précocité du millésime ainsi qu’une charge potentielle supérieure à celle de l’année précédente.

Durant l’été, l’ensemble du vignoble a connu une alternance de périodes de temps très chaud et plus humide. Les contrôles de maturité réalisés de fin août à mi-septembre ont cependant confirmé la relative précocité avec une évolution de la maturation comparable à celle du millésime précédent. Compte tenu des perspectives de récolte en volume, les professionnels ont été nombreux à recourir aux pratiques d'éclaircissage.

Les vendanges

La vendange se présentait sous un aspect favorable côté maturité mais laissait en effet présager quelques écueils liés à la fragilité des grappes et à leur sensibilité à l’altération, principalement en raison des caprices de la météo durant la période de maturation. Malgré un état sanitaire hétérogène selon les secteurs, les tris et le savoir-faire des viticulteurs ont généralement permis d’aboutir à une récolte de bonne maturité. L’anticipation face aux évolutions de la météo et la maîtrise de la technique en cave ont été, plus que jamais, des facteurs déterminants.

Les dates d'ouverture des vendanges ont été fixées :

  • Le 16 septembre pour l’appellation Crémant d’Alsace
  • Le 30 septembre pour les appellations Alsace et Alsace Grand Cru, avec la possibilité pour chaque lieu-dit Grand Cru de fixer une date ultérieure
  • Le 14 octobre pour les mentions Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles,

mais la plupart des producteurs ont préféré différer le début de leur récolte de vins tranquilles pour bénéficier du retour du soleil début octobre.

Le volume global de récolte s’est élevé à 1 223 000 hl, comprenant un peu plus de 1 013 000 hl pour l’AOC Alsace, 165 000 hl pour l’AOC Crémant d’Alsace et 44 000 hl pour l’AOC Alsace Grand Cru. La production de Vendanges Tardives (10 000 hl) et de Sélection de Grains Nobles (2 000 hl) a été légèrement inférieure à celle de l’année précédente.

Les vins

Du point de vue qualitatif, les professionnels sont très satisfaits des Riesling, qui présentent de très beaux équilibres alcool/acidité laissant présager de grands potentiels de garde. Les Sylvaner sont bien marqués par la fraîcheur, et les Pinot Noir très fruités. Les dates de récolte pour les Muscat, Tokay Pinot Gris et Gewurztraminer ont été déterminantes pour la qualité des vins

Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace
Avril 2003

Notes de dégustation

Grand Cru Brand Riesling 2002 - Claude Weinzorn 

Le nez est intense, net avec des arômes de chèvrefeuille, de fumée et de camphre. La bouche est puissante, ample en attaque puis très minérale avec une acidité mûre très présente qui donne une forte structure. La fin de bouche est très longue. Un grand vin taillé pour la garde. (dernière dégustation mai 2010)

Gewurztraminer Oberer Weingarten 2002 - Rolly Gassmann 

Le nez est racé, floral et épicé, la rose et le poivre laissant la place à des notes fumées. La bouche est encore ronde en attaque, fraîche sur des notes d’agrumes confits, avec un caractère déjà patiné par le temps. La fin de bouche est longue, légèrement acidulée, avec une bonne persistance des sensations moelleuses et du gras. Un vin qui a atteint son plateau de maturité et qui devrait y rester encore très longtemps. (Dernière dégustation novembre 2014)

2002 est un millésime charmeur qui a un temps éclipsé le millésime 2001 par le caractère exotique des arômes apportés par le botrytis, en particulier sur les Riesling. Si les vins se montrent à leur parfaite maturité aujourd’hui, leur capacité de garde est toutefois moins élevée que celle des meilleurs 2001, à l’exception peut-être des vins issus de terroirs granitiques ou gréseux.

Thierry MEYER
Formateur, L’Œnothèque Alsace, 2016

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :