Les Millésimes Alsace

Année 2006

Année moyenne

2006 restera dans les annales comme un millésime difficile qui aura récompensé la maitrise technique, et promettant de ce fait d’agréables surprises.

Une année Contrastée

Le climat

Revenons sur le déroulement de cette année. Malgré un débourrement tardif (25 avril), les belles journées ensoleillées du mois de juin ont permis une floraison aux dates habituelles (autour du 19 juin). La chaleur du mois de juillet a contribué à une certaine avance. La fraîcheur du mois d’août, accompagnée de pluies favorables, ainsi que la météo de la première quinzaine de septembre, permettaient d’augurer une belle maturité pour ce millésime 2006.

Les dates d’ouverture des vendanges ont été fixées : le 11 septembre pour l’AOC Crémant d’Alsace sauf pour le Riesling (18 septembre) et le 25 septembre pour les vins tranquilles sauf pour les Riesling et Gewurztraminer (27 septembre). Concernant les Vendanges Tardives et les Sélections de Grains Nobles, la date d’ouverture était le 11 octobre.

Les vendanges

Les pluies, parfois orageuses, qui ont débuté le 24 septembre pour s’échelonner jusqu’aux premiers jours d’octobre, ont malheureusement entrainé une altération des raisins sur les parcelles qui n’avaient pu être récoltées avant cet épisode pluvieux.

La qualité, qui était au rendez-vous, a pu être sauvée dans la grande majorité des cas grâce à la vigilance des œnologues et des vinificateurs. Ils ont dû faire preuve cette année d’une grande réactivité, aussi bien pour le tri de la vendange que pour la clarification des jus de raisins.

Les dates d’ouverture des vendanges ont été fixées au 11 septembre pour l’AOC Crémant d’Alsace sauf pour le Riesling (18 septembre), au 25 septembre pour les vins tranquilles, sauf pour les Riesling et Gewurztraminer (27 septembre). Concernant les Vendanges Tardives et les Sélections de Grains Nobles, la date d’ouverture a été arrêtée au 11 octobre.

La production globale s’est élevé en 2006 à 1 081 000 hl (avec 857 748 hl pour les AOC Alsace et Alsace Grand Cru et 223 942 hl pour l’AOC Crémant d’Alsace).

Les vins

Au final, le Crémant d’Alsace, composé essentiellement de différentes variétés de Pinots, a été, selon l’usage, vendangé en début de récolte, avant donc les pluies, et promet par conséquent des vins élégants et bien structurés.

Les vins blancs secs sont dans d’ensemble d’une belle intensité aromatique et d’une bonne fraîcheur. Souples et gouleyants, ils sont à consommer plutôt jeunes. Le Pinot Noir présente des vins rouges légers et fruités.

Les Vendanges Tardives, peu nombreuses cette année du fait des intempéries, présentent néanmoins de belles réussites, notamment sur le Gewurztraminer, plus tardif, qui a profité des belles journées d’octobre.

Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace
Mars 2007

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :