Les Millésimes Alsace

Année 2014

Bonne année

Un millésime très technique

Le climat

Si l’hiver fut assez doux et sec, les grosses chaleurs de printemps ont favorisé à la fois le débourrement et la floraison. Dès le printemps on pouvait s’attendre à un millésime assez précoce. Vers la fin du mois de juin, certaines parcelles ont pu souffrir d’un déficit hydrique ce qui a diminué l’avance constatée dans les vignes. L’été fut majoritairement frais, particulièrement le mois d’août.

Mais en septembre, l’humidité et les températures clémentes ont largement favorisé le développement de la drosophile Suzukii, petit moucheron amateur de fruits. Celui-ci s’est attaqué principalement aux cépages rouges : Gewurztraminer, Pinot Noir, Muscat et dans une moindre mesure au Pinot Gris.

Les vendanges

Pour les professionnels, ces vendanges ont nécessité toute leur attention. Pour éviter les dégâts causés par la drosophile Suzukii il a fallu effectuer des tris très sévères dans les parcelles puis des clarifications des moûts, rapides et serrées, pour ensuite lancer rapidement les fermentations.

Les dates de vendanges 2014 ont été définies comme suit :

  • L’AOC Crémant d’Alsace, le 3 septembre.
  • L’AOC Alsace, le 15 septembre.
  • Les AOC Alsace Grands Crus, le 15 septembre (sauf exceptions demandées par certaines Gestions Locales).
  • Pour les mentions Vendanges Tardives et Sélection de Grains Nobles, le 30 septembre.

Compte tenu des conditions de récolte assez difficiles, la production de Vendanges Tardives et Sélection de Grains Nobles est restée liée à l’évolution sanitaire des parcelles, même si la météo du mois d’octobre fut exceptionnelle. Le volume ainsi constaté s’élevait à 7 220 hl, soit 2 fois plus qu’en 2013, mais bien en-deçà de la moyenne.

Le volume global de la récolte 2014,  toutes AOC confondues, s’élevait à 1 011 897 hl, soit + 2,3% par rapport à la récolte 2013 mais en retrait de 5,2 % par rapport à la moyenne des 5 récoltes précédentes. Il se répartit en 704 518 hl d’AOC Alsace (dont 34 276 hl de communales et lieux-dits), 36 151 hl d’AOC Alsace Grands Crus et 271 228 hl d’AOC Crémant d’Alsace.

Les vins

Globalement les vins révèlent peu de gras et d’ampleur, mais des niveaux de fraîcheur assez élevés. C’est pourquoi le Crémant, mais surtout les Riesling et Sylvaner sont les grands gagnants de ce millésime si particulier : finesse et fraîcheur sont au rendez-vous. Pour les Gewurztraminer, Pinot Noir et Pinot Gris, leur qualité dépend du tri réalisé dans les vignes. Néanmoins les vins présentent des arômes très floraux et surtout épicés pour les Gewurztraminer.

 

Conseil Interprofessionnel des Vins d’Alsace
Mai 2015

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :