Grand Cru

Altenberg de Wolxheim

Wolxheim

Découvrir sur la carte

Au pied du rocher du Horn, l’Altenberg est au coeur même du vignoble de Wolxheim : 31,20 ha remarquablement exposés y bénéficient d’un microclimat idéal, très sec, à une altitude de 200 à 250 m. Dans le champ de failles de Wolxheim, ce terroir au sous-sol de Lias et de Dogger est de nature marno-calcaire riche en cailloutis.

L’Altenberg est particulièrement favorable au Riesling, qui couvre ici 18 ha. Le Gewurztraminer y est également à l’honneur, avec 8 ha. 

De nombreux documents d’archives médiévales révèlent l’intérêt des congrégations religieuses pour le vignoble de Wolxheim : l’évêché de Strasbourg (l’évêque Wernher en 1003), l’abbaye de Hohenbourg (Sainte-Odile 1188) les bénédictins d’Altdorf (1192), l’hôpital de Strasbourg (registres des biens en 1320) en possédaient une large part. 

Les témoignages plus récents ne sont pas moins éloquents : Auguste Stoeber, J.-L. Stoltz, Charles Gérard, Médard Barth le célèbrent tour à tour. Ainsi que De Grandidier, archiviste de l’évêché et historien :

Le vin de Wolxheim est renommé. Il fut apprécié par l’Empereur Napoléon Ier. L’Altenberg y produit un vin de qualité : le célèbre Riesling.

Vins de garde et de gastronomie par excellence, de caractère savoureux et généreux, les Altenberg de Wolxheim développent au fil des années un corps puissant et harmonieux et de fins arômes propres aux terroirs marno-calcaires.

Citation

Une élégance raffinée est l'impression directrice de ce Grand Cru. 

Pleine de relief, la bouche débute par une attaque délicate, voire onctueuse pour ensuite se développer dans un esprit aérien. Le milieu de bouche, d'une rare finesse, enveloppe d'une chair agréable une acidité large et intégrée, jamais agressive. La longueur se caractérise par son intensité qui associe de subtiles effluves minérales et une touche fraîche de menthol, voire d'eucalyptus.

Les notes d'infusions, la verveine ou le tilleul, se retrouvent souvent dans l'expression des vins. Les Riesling s'expriment pleinement avec l'élégance qui les caractérise. Les Gewurztraminer se révèlent raffinés et un très bel équilibre apaise l'expression variétale du cépage.

Romain Ilitis
Meilleur Sommelier de France 2012 & Meilleur Ouvrier de France 2015 

Consommation

Même si au bout de 3 ans l'Altenberg de Wolxheim donne déjà beaucoup de plaisir, une évolution de 5 ans permettra à ce cru de décliner toute sa complexité et sa classe.

Lors de millésime précoces : l'attaque de bouche, plus onctueuse, introduit un vin plus aérien et ample. L'ensemble reste digeste pour une expression des plus élégantes.

Lors de millésimes tardifs : la notion de digestibilité est au plus haut degré de précision pour transcender les arômes envoûtants de fleurs blanches.


Accords

La finesse des vins de l'Altenberg appelle des plats nobles et subtils. Saint Jacques, ormeaux ou encore coques : les coquillages de chair fine ou crustacés sont ici recommandés, pourquoi pas accompagnés d'un risotto. Les poissons fumés tels l'anguille ou la truite seront rendus digestes par l'élégance et la minéralité imprimées dans ce cru qui sera, lui, transcendé.