Grand Cru

Eichberg

Eguisheim

Découvrir sur la carte

Jalonnant le ban de la commune d’Eguisheim, le lieu-dit Grand Cru Eichberg est exposé au sud-est à une altitude comprise entre 220 et 340 m. Ce vignoble, au pied des trois châteaux, est abrité par les contreforts des Vosges et bénéficie d’un microclimat particulièrement sec et chaud, puisque les précipitations y sont les plus faibles actuellement connues dans la région de Colmar.

Le terroir de ce lieu-dit est essentiellement constitué par des conglomérats calcaires et des marnes de l’Oligocène. Les colluvions de même nature incorporent des éboulis et galets de grès, d’où un sol parfois siliceux, assez argileux, riche en cailloutis.

Le Grand Cru Eichberg réunit 57,62 ha. La nature de son sol et la qualité de son climat sont parfaitement adaptés aux Riesling, Gewurztraminer et Tokay Pinot Gris. 

La qualité exceptionnelle des vins de l’Eichberg est reconnue depuis fort longtemps. En effet, d’après l’historien Médard Barth, l’Abbaye de Marbach, fondée au XIème siècle, y percevait un impôt sur les vignes au lieu-dit Eissche, d’où vient le terme actuel d’Eichberg.

D’une grande opulence, les vins de ce terroir s’expriment par une finesse et un fruité remarquables. Ces crus sont incontestablement prédisposés à une grande longévité, tout en exaltant leur typicité et leurs arômes.

Citation

Terroir lourd, l’Eichberg produit des vins charpentés. 

Large et puissante, leur ossature procure au dégustateur une sensation de chair et de gras, voire de douceur, sensation rehaussée par une acidité large et structurante. Dans ce Grand Cru, des notes miellées s'expriment souvent dans les vins de belle maturité. 

Les Riesling révèlent les vraies potentialités minérales du cru, qui s’intègrent en se révélant dans une structure large et raffinée. 

Les Pinot Gris s'expriment dans un registre fruité très agréable, quand les Gewurztraminer déclinent des notes épicées envoûtantes.

Romain Ilitis
Meilleur Sommelier de France 2012 & Meilleur Ouvrier de France 2015 

Consommation

Ce sont des vins qui demandent de la patience pour laisser les éléments qui les composent trouver leur équilibre et leur harmonie. Après cinq ans de garde, la patine acquise révèle toute la complexité aromatique de ces vins, complétée par une salinité large et intense.

Lors de millésimes précoces : la matière propre à l’Eichberg se montre plus enrobée, même si les vins restent secs. La patine du vin découvre des arômes de bois noble et de miel. On retrouve également le poivre blanc avec les Pinot Gris et les Gewurztraminer.

Lors de millésimes tardifs : des notes d'infusion et de fruits juteux (telle la mandarine) sont souvent présents. L'acidité, plus droite, donne une sensation de pureté, idéale pour la digestibilité – des Pinot Gris, notamment. La matière du vin reste concentrée et charnue.


Accords

Ce sont des vins qui permettent des accords audacieux avec les plats les plus riches. La chair des vins, leur structure dense, s'accordent aux poissons à chair ferme comme la lotte, aux sauces épicées (safran, curry, …), mais aussi aux viandes blanches (ris de veau pané, côte de veau rôtie ou poêlée).