Grand Cru

Marckrain

Bennwihr et Sigolsheim

Découvrir sur la carte

Au sud du village de Bennwihr, à la sortie de la vallée de Kaysersberg, le vignoble du Marckrain s’appuie sur la célèbre Route des Vins entre 200 et 300 m d’altitude. Il bénéficie d’une exposition est et sud-est très favorable et du microclimat bien connu spécifique à la région de Colmar. Le terroir de 53,35 ha est formé de conglomérat côtier d’origine oligocène. La nature du sol est de type marno-calcaire à prédominance de galets de calcaire oolithique avec marnes interstratifiées.

Ici règne le Gewurztraminer. On y rencontre aussi le Pinot Gris d'Alsace.

Bennwihr, le « Domaine de Beno » est documenté dès 777, désigné sous le vocable de Beno Villare. La route des Celtes qui longe les contreforts vosgiens passait jadis au pied des pentes du Marckrain.

De très bonne constitution, corsé, puissant et aux arômes complexes très développés, le Gewurztraminer Marckrain présente une harmonie parfaite.

Le Pinot Gris offre un fruité fin et discret ; il est capiteux et embaumé d’arômes typiques du terroir.

Citation

Ce terroir est marqué par l’ampleur et la générosité.

Les vins possèdent généralement une richesse en sucre, signe des hautes maturités que ce Grand Cru permet. Une structure généreuse et miellée enrobe la bouche et trouve un subtil équilibre par la présence d’une fraîcheur fondue et ciselée qui reste centrale en bouche. Cette tension « sous-jacente » apporte une balance et permet ainsi au vin de conserver une digestibilité agréable. La longueur s’épanouie avec plaisir dans un registre exotique.

Les Pinot Gris et Gewurztraminer dominent la production de ce cru. On remarque, dans ces deux cépages, des saveurs épicées et des notes pâtissières qui impriment les vins en leur conférant une complexité aromatique bien distincte.

Romain Ilitis
Meilleur Sommelier de France 2012 & Meilleur Ouvrier de France 2015 

Consommation

Le plaisir épicé et fruité en fait un vin prêt à boire dans les premières années pour ensuite vieillir admirablement. Le temps intensifiera les notes épicées et intégrera la richesse.

Lors de millésimes précoces : des notes de fruits frais, jaunes ou exotiques, se découvrent et s’associent à la puissance et au caractère miellé.

Lors de millésimes tardifs : les belles maturités restent un marqueur de ce cru avec une concentration qui évolue davantage sur des notes de fruits confits ou rôtis.


Accords

La générosité du Markrain ainsi que ses arômes pâtissiers en font un partenaire naturel des desserts et plaisirs de fin de repas. Le gras du vin se combine facilement avec les crèmes pâtissières, chiboust ou mousses. On saura également l’accommoder de foie gras, en terrine ou poêlé, qui a l’avantage d’exalter les parfums épicés de ce cru.