Grand Cru

Pfersigberg

EGUISHEIM & WETTOLSHEIM

Découvrir sur la carte

Soustraits en partie aux influences océaniques par l’imposant massif montagneux, les coteaux du Pfersigberg présentent ici leurs versants exposés à l’est-sud-est particulièrement bien ensoleillés. Le sous-sol de ce coteau, de nature conglomératique est constitué de galets calcaires variés : gris et très durs du Muschelkalk (Trias moyen) ou jaunâtres et moins résistants du Jurassique moyen. Le sol marno-calcaire issu de cette roche mère est à classer parmi les sols calcimagnésiques à forte teneur en calcaire, donc du type rendzine à pH alcalin variant de 7,7 à 8.

Dans ce type de terrain à texture argilo-limoneuse, la rétention d’eau moyenne ainsi que la couleur du sol et la faible humidité qui favorisent un rayonnement de chaleur intense, conduisent à une maturité très précoce des raisins.

Le Pfersigberg qui s’étend sur 74,55 ha est le terroir d’élection du Gewurztraminer. Le Pinot Gris, le Riesling et le Muscat y développent une très grande richesse, beaucoup d’élégance et de finesse.

Le Pfersigberg est cité au XVIème siècle dans des baux entre seigneurs et couvents. Dans une période plus récente, les viticulteurs d’Eguisheim ont remis en honneur le Pfersigberg lors de la première foire aux vins de Colmar de 1927.

Les vins du Pfersigberg et plus particulièrement le Gewurztraminer, sont caractérisés par leur corps, leur fruité, leur arôme et leur longévité.

Citation

L'esprit aérien de ce Grand Cru est marquant. 

Sans manquer de matière, l'acidité dense et rectiligne des vins qui y sont récoltés est marquée par les agrumes, notamment le citron vert. Nerveuse et élancée, la pureté des vins rehausse les arômes de fleurs et la minéralité dotée d’une grande allonge qui s’y exprime.

Les Riesling développent d’emblée des notes envoûtantes de fruits jaunes ou d'agrumes, et  concluent avec une intensité saline, une allonge subtilement fraîche. Les Gewurztraminer affichent des notes marquées de rose et d'amande fraîche, ciselées. Ce sont des vins droits et élancés.

Romain Ilitis
Meilleur Sommelier de France 2012 & Meilleur Ouvrier de France 2015 

Consommation

Les Pfersigberg s'apprécient déjà au bout de trois ou quatre ans grâce à leur fruité intense. Mais ils peuvent aussi vieillir admirablement, et développer leur minéralité délicate. Ils s'ouvrent rapidement, pour ensuite se stabiliser et évoluer lentement pendant plusieurs années.

Lors de millésimes précoces : les notes de chair de fruits jaunes (la pêche, l'abricot) procurent une sensation de mâche, sans perdre en netteté minérale. 

Lors de millésimes tardifs : le fruité reste présent. Le Riesling met en exergue des zestes d'agrumes (citron vert ou kumquat), tandis que les Pinot Gris et les Gewurztraminer évoluent vers l'exotisme des fruits de la passion et de l'ananas. 


Accords

Ce sont des grands compagnons de table. Les gastronomies méditerranéennes leur vont à ravir. Les poissons de roche et l'huile d'olive sont des produits qui s'associent aisément aux notes de citron vert de ce Grand Cru. Les desserts à la fleur d'oranger ou aux fruits secs accompagnent subtilement ces Gewurztraminer.