Puissants et intenses

Pinot Gris d’Alsace

Pinot Gris d’Alsace

Le déguster

Œil

Le Pinot Gris possède une belle robe jaune-dorée.

Nez

Généralement peu intense mais d’une grande complexité aromatique, le Pinot Gris développe des notes fumées typiques ainsi que des effluves gourmandes de fruits secs, abricot, miel, cire d’abeille, pain d’épices…

Étant assez secret par nature, le Pinot Gris d’Alsace gagne à être aéré dans son verre afin d’apprécier totalement sa complexité.

Bouche

Ce vin ample et charnu est soutenu par une jolie tension qui donne de la plénitude à un ensemble bien charpenté. La finale est longue, bien équilibrée.

Si le Pinot Gris est un grand vin, c’est qu’il brille par son équilibre, cette fraîcheur structurante qui vient tempérer sa puissance et sa rondeur.

Pinot Gris d’Alsace

L'accorder

Ce beau blanc enveloppant et velouté affirme un solide caractère : charpenté, opulent et généreux à la fois.

Le Pinot Gris d’Alsace est un vin étoffé, rond et long en bouche, équilibré par une belle structure acide, lui donnant toutes ses lettres de noblesse. C’est bien pour cela qu’il raffole des mets à forte personnalité gustative, qu’il magnifie sans lasser les papilles.

Comme le foie gras par exemple. Il faut, pour accompagner ce met singulier, un vin blanc ni trop léger, ni trop acide, avec de l’ampleur, de la finesse mais aussi une intensité à même de souligner sa saveur et sa texture inimitables. 

Affirmé dans son expression, le Pinot Gris se permet toutes les audaces, venant empiéter sur des registres habituellement réservés aux vins rouges. Il accompagne ainsi merveilleusement les viandes blanches et rouges telles que rôti de porc ou de veau, canard, gibier ou encore produits tripiers.

Sa complexité aromatique, sa texture onctueuse, sont parfaites avec la cuisine exotique ou les accords sucrés-salés comme une blanquette de veau vanillée, ou un tajine aux pruneaux ou aux abricots. Il est d’autant plus légitime sur ces recettes qu’il se prête merveilleusement aux mariages de contraste, son coté moelleux entrant en résonnance avec le miel ou les fruits, tandis que l’acidité de sa structure souligne la texture des viandes. 

Empruntant aux sous-bois ses notes légèrement fumées, le Pinot Gris d’Alsace fera admirablement écho à une poêlée de girolles, un risotto aux cèpes ou un écrasé de pommes de terre à la truffe.

Les Comtés et Beauforts ou, en Suisse, les Appenzeller et Gruyères exigent un vin à la mesure de leur opulence, surtout s’ils sont issus des riches laits d’été et ont bénéficié de quelques mois d’affinage. Le Pinot Gris, par sa vinosité, sa puissance et sa longueur en bouche s’impose avec beaucoup de naturel dans ce registre sensuel.

Pinot Gris d’Alsace

Ses origines

Une légende célèbre prétend que vers 1565 des plants de vigne auraient été rapportés de la ville de Tokay (Hongrie) par le baron Lazare de Schwendi, qui servait la Maison d’Autriche dans sa lutte contre les Turcs. Propriétaire de terres dans le pays de Bade et en Alsace, il aurait ordonné de multiplier ces plants à Kientzheim (où subsiste toujours son château, propriété de la Confrérie Saint Etienne). À cette époque en effet, les régions viticoles des pays européens rêvaient de produire du Tokay de Hongrie, vin fort prisé et produit à partir du cépage Furmint.

Mais, d’après les thèses de plusieurs ampélographes, il est vraisemblable que le cépage ramené par Lazarre de Schwendi ne correspondait pas au fameux vin de Hongrie. Le Pinot gris, originaire de Bourgogne et réputé pour ses qualités et ses facultés à produire des vins très concentrés, lui aurait été alors substitué sous le nom de Grauer Tokayer.

Outre ses aspects ampélographiques et gustatifs, c’est l’histoire tourmentée de ses différentes dénominations qui aura retenu l’attention du monde vitivinicole. Appelé Grauer Tokayer avant 1870, le Pinot Gris fut ensuite nommé successivement Tokay Gris, Tokay d’Alsace, Tokay Pinot Gris et enfin, depuis le 1er avril 2007, Pinot Gris.

Portrait

Un mot me résume bien, la générosité, celle de l’automne livrant ses fruits mûrs, des sous-bois odorants. Ma puissance affectionne aussi la cuisine automnale et ses plats mijotés.

Ma musique est chaleureuse comme la voix du violoncelle, romantique et sensuelle. Ma texture a la noblesse du velours ou parfois des nuances satinées et soyeuses.

Dans les vignes

  • Feuille

    De forme orbiculaire, vert foncé, la feuille est épaisse, bullée avec des dents ogivales moyennes.
  • Grappe

    Pinotgris grappes@2x
    Petite, cylindrique, compacte.
  • Baie

    Pinotgris baie@2x
    Petite, sphérique, ou légèrement ovoïde, elle varie du rose grisâtre au bleu grisâtre. Sa pellicule fine, sa pulpe peu abondante et fondante.