Grand Cru

Schoenenbourg

Riquewihr

Découvrir sur la carte

Au nord de Riquewihr, les vignes courent sur le flanc sud et sud-est du coteau du Schoenenbourg entre 265 et 380 m d’altitude, en pente assez forte.

Ce lieu-dit d’une superficie de 53,40 ha est établi sur des terrains de Keuper, marneux, dolomitiques et gypseux, riches en éléments fertilisants et qui retiennent bien l’eau. Ils sont recouverts de fines couches quaternaires de cailloutis siliceux de grès vosgien et de Muschelkalk, tandis qu’affleurent à l’extrémité est des marnes calcaires du Lias.

Sur le Schoenenbourg, le Riesling est roi. Le Muscat et le Pinot Gris aussi y réussissent à merveille.

Réputés depuis le Haut Moyen-Âge, les vins du Schoenenbourg furent célèbres dans tous les pays d’Europe du nord dès le XVIème siècle. Le grand cartographe suisse Merian le mentionne en 1663 : 

Le Schoenenbourg où pousse le vin le plus noble de ce pays… 

Voltaire en posséda plusieurs arpents.

Les Grands Crus Schoenenbourg, excellents vins de garde, développent des arômes puissants et riches. Le microclimat du terroir est particulièrement adapté aux prestigieuses Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles.

Citation

Le gypse imprime fortement la personnalité de ce Grand Cru. 

La structure des vins est dotée d’une matière ample, volumineuse, soutenue par une tension leur qui confère beaucoup de charpente. Le gypse s’exprime par une minéralité particulière, sensible à travers des notes de fumé, d'allumette, de pierre à fusil.

La puissance naturelle de ce Grand Cru, sa gamme aromatique propre, déterminée par son terroir, tempèrent l'expression du cépage. Avec le Schoenenbourg, le Riesling trouve l’un de ses terroirs de prédilection, tandis que les autres cépages possèdent ici une expression minérale affirmée. Ce Grand Cru permet aussi l'élaboration de grands vins moelleux.

Romain Ilitis
Meilleur Sommelier de France 2012 & Meilleur Ouvrier de France 2015 

Consommation

Le Schoenenbourg exige de la patience. Si, jeune, il possède déjà beaucoup de charme, ce n’est qu’après cinq à sept années de garde qu'il exprimera vraiment son potentiel, pour conserver ensuite ses qualités de longues années durant.

Lors de millésimes précoces : un volume tendre aux parfums exotiques procure au dégustateur une sensation de puissance associée à une patine complexe, qui précède une minéralité évoquant le caillou chaud. 

Lors de millésimes tardifs : une tension plus marquée donne aux vins une droiture qui laisse aussi s’exprimer une minéralité « poudre à canon ». La gamme aromatique laisse apparaître des notes subtiles de fleurs fraîches, ou séchées.


Accords

L'esprit minéral et la tension de ce Grand Cru permettent d'affiner et d'apaiser la force des plats. Ainsi, un tajine de lotte aux épices, des poissons frits ou en beignets trouvent avec lui toute leur place, car la générosité et le volume du vin se mêlent à la texture riche des plats, tout en apaisant la force de l'assaisonnement et en conservant le caractère des saveurs. 

Les vins de Vendanges Tardives ou de Sélection de Gains Nobles sont d’une telle richesse qu’ils peuvent se suffire à eux-mêmes. Mais ils s’accorderont aussi très bien avec les fruits jaunes ou, d’une façon plus surprenante, avec le chocolat blanc.