Les Millésimes Alsace

Année 2018

Année exceptionnelle

2018 : le millésime qui redonne le sourire !

A n’en pas douter, ce millésime 2018 restera dans les annales, tant au niveau des conditions climatiques peu communes qui ont rythmé l’année, que du déroulement et de la qualité de la récolte.

Le climat

Tout au long de l’année, les conditions climatiques furent dantesques ! Au cours des 7 premiers mois, l’Alsace a enregistré l’équivalent d’une année pleine de précipitations, permettant ainsi aux sols de reconstituer leurs réserves en eau. Malgré cela, le cycle végétatif s’est déroulé correctement.

Malgré la pluviométrie importante, l’état sanitaire a pu être préservé. L’été a vu le retour de conditions climatiques plus stables, plus chaudes et surtout plus sèches. Dès la fin du mois de juillet, les températures se sont envolées, entrainant même sur les terroirs les plus légers, des ralentissements de maturation. Les quelques épisodes de grêles n’eurent guère de conséquences car les températures élevées ont immédiatement séché les baies touchées, facilitant ainsi leur cicatrisation. Vers la fin du mois d’août de trop rares pluies sont venues soulager les vignes, permettant ainsi de parfaire les maturités.

Les vendanges

Les contrôles de maturité ont permis de définir les dates de vendanges 2018 suivantes :

Pour l’AOC Crémant d’Alsace, le 22 août 2018
Pour l’AOC Alsace, le 3 septembre 2018 pour tous les cépages
Pour l’AOC Alsace Grand Cru, le 3 septembre 2018 pour tous les lieux dits et tous les cépages (sauf exception demandée par les certaines Gestions Locales)
Pour les mentions Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles, le 17 septembre 2018

Les conditions des vendanges ont été absolument exceptionnelles, qualité parfaite et quantité étant au rendez-vous. Mais précocité ne rimant pas avec rapidité, les professionnels ont pris leur temps. En effet, à la faveur des conditions climatiques formidables et de l’état sanitaire optimal des raisins, les vendanges se sont étalées sur deux mois, permettant ainsi de gérer au mieux les maturités et les acidités.

Les vins

Les premiers résultats en cave sont très prometteurs : des équilibres très satisfaisants malgré des acidités plus faibles qu’en année moyenne, des vins très aromatiques et de beaux extraits secs. Les Crémants sont magnifiques, frais et racés. Les Muscat, Pinot Blanc et Sylvaner sont nets, fruités et gourmands. Les Pinot Gris et Noir sont les grandes réussites de ce millésime. Si les premiers sont structurés et puissants, les seconds sont généreux avec de superbes intensités colorantes, et donc plus que prometteurs. Les Gewurztraminer sont très aromatiques avec des notes épicées, typiques d’un millésime chaud. Pour le Riesling, il a fallu être patient et adapter les dates de récolte en fonction des terroirs. Mais les journées chaudes et les nuits fraîches constatées en octobre furent idéales pour parfaire la maturité de ce cépage tardif. Fruité et fraîcheur sont bien au rendez-vous.

L’été indien qui s’est installé en Alsace en octobre et la superbe qualité des raisins, ont permis la production de Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles. 

Les Millésimes Alsace

Il n’y a jamais deux vendanges identiques ! Chaque année des conditions climatiques différentes imposent un cadre naturel avec lequel le vigneron compose. Le millésime transpose ces variations dans la perception de la qualité d’un vin. Il donne par ailleurs des indications quant au vieillissement en bouteille.

Découvrez les 20 derniers millésimes et ceux qui sont entrés dans la légende des grands vins :